Actualité_image par defaut
24/06/2021

PME alimentaires françaises : la reprise de la confiance mise à l'épreuve de difficultés grandissantes

La loi Besson-Moreau est une mauvaise réponse à un vrai problème, parce qu’elle ne prend pas en compte les spécificités et enjeux des PME alimentaires françaises.

Au moment où débutent les débats en séance publique sur la proposition de Loi Besson-Moreau, la confiance en l’avenir des TPE, PME et ETI alimentaires françaises est menacée par de nombreuses difficultés. Le 1er Baromètre de l’ADEPALE (Association Des Entreprises de Produits ALimentaires Élaborés) créé pour mesurer l’activité de près de 600 sites agroalimentaires français qu’elle réunit est éloquent sur le sujet.

Télécharger le dossier de presse